Pour la Transparence des Comptes Publics sur le Territoire de Grand Paris Seine Ouest (GPSO)

EDITO

LA TEOM A GPSO, UNE PREMIÈRE BAISSE

 

Le budget 2018 confirme une première baisse des taux de 2%, passant de 4.47% à 4.38%. C'est insuffisant mais c'est un premier pas.

Rappelons que si en 2010 le taux était de 3.74% il était passé à 4,47% depuis 2014 ! Même avec 4.38%, c'est encore une augmentation de plus de 17% que nous enregistrons sur la période.

Notre étude réalisée en 2015 sur « la collecte et le traitement des ordures ménagères entre 2010 et 2014 par GPSO » avait mis en évidence un surplus cumulé de plus de 37 millions € sur la période 2010 à 2014. Vous pouvez la consulter sur notre site cliquez ici,

La prise en compte du besoin net de financement des investissements sur cette même période était de 9 millions €,  laissant un surplus net de ressources disponibles de 28 millions € qui est allé à d'autres emplois.

Notre étude portant sur la période 2014 à 2018, montre que ce surfinancement, non seulement n'est pas en diminution, mais augmente nettement, passant en moyenne annuelle à 9,8 millions EUR. (voir notre étude sur la période 2010 – 2018)

Nous demandions un financement réaliste qui suive les besoins. La baisse des taux est un premier pas que nous saluons, et nous encourageons GPSO à continuer dans ce sens.